© Benoit Deville 2000_2021
Benoit Deville

Vos avis

.

https://www.facebook.com/benoit.deville.1
https://www.facebook.com/benoit.deville.1
https://www.facebook.com/benoit.deville.1
Je viens de lire, et ensuite, vu l'heure, de parcourir "Litanie" de Benoît Deville, et je suis vraiment très surprise que personne n'ait encore réagi au style grandiose et lyrique de ce m@nuscrit plus beau que le Cantique des Cantiques ! Oui, très surprise que personne n'en parle... Magnifique. Avis de Ai-je-rêvé sur le blog des Editions Léo Scheer.
Bis repetita : époustouflant ! Je dirais même plus, à présent que j’ai lu "vraiment" (en essayant de ne pas éclater en sanglots comme une hystérique). Si ces "Chants" ne sont pas édités, alors je "démissionne" ou je m’appelle Armand ! Juste un mot pour dire - ce que toute femme "amoureuse" devrait peut-être savoir - je crois que la vraie source de vie et bien c’est l’Homme. A mon sens, BD confirme que pour lui l'écriture est un réel plaisir. C'est ce qui, précisément, transpire dans le style de son écriture. Tous ses mots semblent couler de source et d'un seul jet comme si rien n'était laborieux. Une impression de "facilité" à maîtriser la langue et c'est, à mon humble avis, la marque ou "la griffe" de ce que, sans doute, doit être- le don pour l'écriture. Avis de lectures de Pandora des Editions Léo Scheer.
Un ouvrage profond, traversant le lecteur et l’auteur, grandiose ! DDM
... ce que j'ai lu de Litanie, est inimitable, implagiable, et bouleversant. C'est tout. Avis de Cousi sur les Editions Léo Scheer
@ B.Deville Je vous lis, à petites doses, mais je vous lis. Ce que j'apprécie chez vous, c'est la haute exigence, vous placez la littérature, c'est évident, très haut. Par contre, j'ai un peu de mal avec votre lyrisme débridé.. M'est d'avis que ça finit toujours par sonner faux. Toute littérature est truquée, n'est-ce pas? Littérature et lyrisme sauvage ne peuvent, me semble-t-il, faire bon ménage. Et puis, autre chose, vous dites: "je suis contre tout ce qui touche au Mystique, de quelle forme que ce soit". Je voudrais que vous m'expliquiez l'usage systématique que vous faites des Majuscules, des Allégories donc. On a ça chez Baudelaire, qui vous a influencé, vous le disiez également, comme tout le vingtième siècle ou presque, d'ailleurs. Mais chez Baudelaire, l'Allégorie a un sens bien précis, elle tend vers l'Abstraction, l'Idée, elle est véritablement mystique. Quelque chose m'échappe donc.... Avis de lecture de Yannick sur les Editions Léo Scheer.